Anim' Partout

Anim' Partout

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?


Aider l'enfant à gérer le trac

Les jeunes ont beau avoir préparé leur pièce de théâtre, leur danse, leur chanson depuis 2 mois, le jour J les angoisse au plus haut point. Plus ça approche, plus ils stressent. Et au moment clé, les plus petits fondent en larme tandis que les grands refusent tout bonnement de monter sur scène ou oublient totalement leur rôle dans le spectacle. Votre rôle d'animateur est de les aider et de faire en sorte que ce moment se passe au mieux !


Préparer les enfants dès le début

Dès le début de votre travail en vue du spectacle ; pensez à mettre en place des choses pour faciliter ce moment :
 
  • N'obligez personne à participer si l'enfant trouve cela réellement insurmontable. Encouragez en revanche ceux qui sont juste un peu timides !
  • Restez zen vous-même pour que tout le monde voit les répétitions comme un bon moment.
  • Présentez le moment du spectacle comme un but à atteindre, mais pas comme une évaluation finale.
  • Rappelez que le public sera là pour passer un moment sympa et non pour les juger.
  • Soyez à l'écoute de leurs ressentis.

Spécial animateur sportif qui préfère organiser des tournois que des spectacles : votre rôle est
un peu celui de l'entraîneur avant la finale...
Faire comprendre aux enfants que ce moment est important, mais sans les angoisser.
Enregistrer

Le jour J !

Le jour J ; il y a deux grands types de facteurs de stress.
Le premier type se compose des facteurs intrinsèques, c'est à dire propres à l'enfant - et si j'oubliais mon texte, si je trébuchais en faisant tel pas de danse... - que vous pourrez apaiser par un rappel simple : l'enfant a très bien travaillé son texte, la répétition générale était parfaite...
Le second est plus difficile à calmer : il s'agit du stress lié aux éléments extérieurs. L'enfant de maternelle par exemple a souvent l'angoisse que ses parents, grands parents bref les spectateurs qui viennent pour lui ne soient pas là. Si vous avez la chance d'avoir une scène adaptée, montrez aux plus angoissés leurs parents par un jour entre les rideaux ! Ce stress vis-à-vis des éléments extérieurs peut aussi prendre la forme d'une peur irrationnelle sur le matériel : et si j'oubliais mon costume, par exemple, est une angoisse fréquente des enfants. Pour pallier à cela, en ALSH, proposez à votre groupe d'apporter ses costumes la veille ou l'avant-veille et de les laisser au centre afin que tout le monde ait le sien.

Parfois enfin, les enfants ne sont pas stressé par le spectacle : pour eux, ça va forcément être un bon moment ! Et là, l'un de ces enfants hyper relaxes vous demande, soudain vert de terreur : "Mais... Et si j'étais malade demain pour le spectacle ?" Zut, lui aussi est atteint par le stress collectif. Expliquez lui qu'il y a quand même peu de chances que ça arrive, qu'il peut prendre des précautions pour éviter ça (se couvrir, bien dormir pour être en forme...) et rassurez le au mieux !
 
 
Et les voilà sur scène, tout sourires et dans le calme !

Enregistrer

Anecdotes d'animateurs : quand le stress est inattendu !

Parfois, les enfants nous surprennent ! Stress irrationnel ou inattendu, voici ce que vos collègues ont pu entendre...

C. 8 ans, attrape le hoquet après la cantine alors que le spectacle est dans deux jours. "Mais mais comment je vais faire pour chanter si j'ai le hoquet ?"

L. 5 ans : "Et si jamais y a une sorcière dans le public ?"

Et vous, des petites perles à nous raconter ? A vos claviers dans les commentaires !


Commentaires