Anim' Partout

Anim' Partout

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?


L'ACM sort dans le quartier !

Quand on travaille en ACM sans hébergement, qu'on est basé dans un lieu fixe, on a la chance de pouvoir tisser des liens avec les habitants du quartier. A moins d'être dans un endroit ou ne vivent que des enfants ; vous pourrez ainsi mener des projets intergénérationnels en lien avec d'autres structures, qu'il s'agisse d'autres lieux en rapport avec l'enfance (lien entre une MJC et une crèche par exemple) ou des lieux à priori sans rapport - maisons de retraite, jardin coopératif du quartier... C'est aussi un moyen de créer des liens entre le scolaire - école, collège, lycée - et l'extra-scolaire.


Répandre des réalisations à travers le quartier

Vous pouvez profiter d'un évènement tel que la Grande Lessive pour exposer les réalisations des enfants dans le quartier - plus d'informations sur le site de La Grande Lessive, cliquez sur l'image - ou organiser une exposition pour un évènement local (fête de village, 20 ans de votre structure, inauguration d'un nouveau local pour votre association...). C'est un évènement bisannuel (une fois en octobre et une fois en mars) auquel vous pouvez participer une fois ou plusieurs !


Il est aussi possible, pourquoi pas, de réaliser des outils de lien social comme des boîtes à dons en matériaux de récupération, que vous installerez dans toute la ville (avec l'accord de la mairie, bien entendu). Il existe des boîtes fixes ou mobiles ; certaines thématiques (boîtes à dons de livres par exemple) d'autres généralistes.


Enfin, pensez à une structure qui entretiendra le lien social via la coopération : un jardin potager pour le quartier par exemple, entretenu tour à tour par les enfants de l'ALAE et les pensionnaires de la maison de retraite... Sa création est un travail de longue haleine mais les bénéfices sont multiples !Enregistrer


D'autres idées de projets

Dans l'un des centres ou j'ai travaillé, un groupe de pré-ados avait recréé des jeux de société manuellement (par exemple, ils avaient dessiné des cartes de Dobble avant de les plastifier). Ils avaient ensuite été jouer à ces jeux avec les pensionnaires d'une maison de retraite du village !
On peut aussi imaginer des actions à destination d'un futur public : par exemple, si votre MJC accueille les jeunes à partir de 14 ans, invitez le centre de loisirs à venir vivre une journée d'animation chez vous avec le groupe 12-14 ans. Ca peut ressembler à une action publicitaire mais c'est avant tout l'occasion de montrer aux plus grands qu'il y a encore un lieu pour eux après le centre de loisirs !

Pensez à partager vos propres idées ou ce que vous avez fait en commentaire...


Commentaires