Anim' Partout

Anim' Partout

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?


Le plus grand de l'ACM

Il a été envoyé au centre de loisirs ou en séjour un peu forcé. Lui, il estime qu'il est assez grand pour se débrouiller le mercredi après-midi ou qu'il est assez grand pour aller camper avec ses copains de lycée plutôt que d'aller pour le 12ème été consécutif en "colo". Il a l'impression qu'il n'y a plus grand chose de nouveau à faire pour lui dans ce contexte.
Bref, il a presque atteint l'âge limite (souvent 14 ans en centre de loisirs ou 17 en séjour) ; c'est le plus grand de votre groupe des grands ; et il est pas forcément ravi d'être là. Comment faire en sorte qu'il passe tout de même de bons moments ?


En séjour : la route de l'autonomie

En séjour, offrez à vos plus grands des libertés nouvelles - qu'ils n'auraient peut être pas eu d'ailleurs en famille ! Permettez-leur par exemple une demi-journée complète de temps libre dans la ville ou vous vous trouvez, y compris si vous êtes à l'étranger ! Shopping, visite libre entre amis et même pourquoi pas accordez-leur la possibilité de déjeuner ou ils veulent... Il faut simplement leur rappeler les règles soigneusement : on n'en profite pas pour boire de l'alcool ; on reste en petits groupes (ça ne devrait pas leur poser problème, les ados sont assez grégaires !) ; on ne dépasse pas un certain périmètre fixé à l'avance... De nos jours la plupart des 14-17 ans ont des portables, vous pouvez leur demander de les garder allumés.
Faites vivre les projets des ados. Une collègue m'avait raconté qu'elle avait laissé un groupe de 4 ados de 16 à 17 ans monter leur projet de camping sauvage pour une nuit sur la plage. Les règles fixées doivent dans ce cas être claires (pas d'alcool, un animateur peut passer dans la soirée vérifier si tout va bien, vous restez joignables, etc) et tout se passera bien.

Partez du principe qu'un ado de 17 ans n'est plus aussi irresponsable qu'à 14. A 17 ans, dans certains pays, on peut conduire ou voter. En France, on a le droit de conduire un cyclomoteur, on choisit soi-même son médecin traitant, on peut être émancipé - c'est à dire ne plus dépendre de ses parents - et on est sexuellement majeur. Bref, à 17 ans on est plus un "petit" qu'il faut couver !

 

Inutile de les mettre en cage...
 


En ALSH : sortez-les !

L'adolescent qui est dans le même centre de loisirs depuis 10 ans, lui, est souvent dans un double refus : d'abord il n'a pas envie d'être là, et en plus il a l'impression qu'il va y faire la même chose que les 10 dernières années. Dans ce cas, partez de ses envies : il aurait préféré aller au skatepark avec des potes ? emmenez le groupe au skatepark et proposez une initiation à ceux qui n'ont jamais essayé les roulettes.
Bref, sortez. Emmenez vos ados là ou ils n'ont jamais été : balades à VTT ; baignades au plan d'eau ou au parc aquatique, voire grosse sortie pour aller visiter une grande ville si vous êtes en banlieue éloignée (pas mal d'habitants des campagnes, qui ne vivent qu'à 30-40mn d'une grosse métropole comme Lyon, Paris ou Marseille, n'ont jamais visité la grosse ville du coin de fond en comble) pour leur faire changer d'air !


La légitimité de l'animateur

Avec ces adolescents grands, il est parfois compliqué d'être légitime pour un jeune animateur. Il vous sera souvent déconseillé d'animer auprès d'ados dès votre stage pratique BAFA ; surtout si vous avez 17 ans et aucune expérience. Ce n'est pas illogique. En revanche, après avoir fait vos premières armes auprès de plus jeunes, et une fois que vous vous sentirez prêts, n'hésitez pas à tenter l'expérience !

Témoignages :

C, 22 ans, vient de terminer son stage pratique BAFA. "J'ai passé ma base BAFA il y a moins d'un an. A la fin de cette session, les formateurs ont demandé si nous savions déjà vers quelle tranche d'âge nous tourner pour le stage pratique. J'étais l'une des 3 plus âgées de cette formation et pourtant j'ai affirmé que je ne me sentais pas prête pour travailler avec des 14-17 ans. J'avais déjà travaillé auprès de 6-12 ans et j'avais une promesse d'être prise dans un stage pratique pour cette tranche d'âge. J'ai effectivement effectué 6 de mes 14 jours de stage avec des élémentaires en périscolaire et j'ai dû chercher ailleurs les 8 jours restant. J'ai été prise dans un centre de loisirs sur un public de 10-14 ans et j'ai adoré, surtout les plus grands. Ca m'a donné envie de tester les 14-17 ans après mon approfondissement !"

A, 17 ans, stagiaire pratique : "Je ne me sentirais pas légitime si je devais encadrer des ados du même âge que moi ou presque. D'autant plus que physiquement, j'ai l'air jeune même si j'arrête de me raser ! Pour l'instant de toute façon, j'ai plus envie de m'occuper de petits, avant 6 ans, car je veux passer le concours d'auxiliaire de puériculture et c'est très formateur pour moi de travailler avec les plus jeunes. Un jour peut-être je tenterai les ados..."

Commentaires