Anim' Partout

Anim' Partout

Identifiez-vous
Pseudo :
Mot de Passe :
mot de passe oublié ?


Sélection de petits jeux sans matériel

Imaginez : vous êtes à la base de loisirs avec vos 12 petits loups de 6 ans, ou au Laser Game avec 10 ados, et le bus du retour tarde à venir vous chercher. Vous êtes animateur périscolaire et vous avez rassemblé les enfants pour la sortie, mais il se sont regroupés exceptionnellement vite et vous ne savez pas quoi faire en attendant la sonnerie libératrice. Le train de votre convoyage vers la merveilleuse colo ski tant attendue est annoncé en retard de 30 minutes... Vous êtes dans la rue, dans une gare ou près du portail de l'ALAE, bref pas dans un endroit ou on peut courir en tous sens.
Bref pour toutes ces situations, sortez de votre esprit un super jeu pour occuper votre groupe ! Et peut être qu'en rentrant, quand papa demandera "alors c'était bien ?" ils répondront... "Oh oui ! surtout quand le car était en retard !"


Jacques a dit et sa variante anglophone

On ne présente plus ce classique, facile à mettre en place de 3 à 10 ans... Mais connaissez-vous sa variante anglophone ? Chez les anglais pas de Jacques ni même Jack, mais un certain Simon - à prononcer "saïmone" à l'anglaise ! Leur formule consacré est donc "Simon says..." suivi d'un ordre et comme dans la version française si l'on ne prononce pas la formule "Simon says" avant de donner l'ordre, les joueurs ne doivent pas l'exécuter !
Particulièrement chouette en colo linguistique, cette variante permet aussi d'intéresser les plus grands à ce jeu en apportant un peu de nouveauté dans ce grand classique.
Des exemples d'ordres simples en anglais : "touch your nose" (touche ton nez) ; "clap your hands" (tape dans tes mains) ; "sit" (assis-toi) ; "jump" (saute)...

Pour un enseignant, c'est le jeu idéal pour réviser les parties du corps humain de façon ludique avec des instructions comme "touch your... nose, knees, feet, head, elbows..."
 
Notez que ce jeu existe presque partout dans le monde avec des noms divers. L'occasion pourquoi pas de demander aux enfants d'origine étrangères s'ils connaissent et veulent faire essayer aux autres "leur" Jacques à dit !

Pour éviter l'ennui des enfants éliminés, vous pouvez lancer un second Jacques a dit (ou Simon says) dès qu'il y a 3 éliminés ou plus, ou bien leur confier le rôle de Jacques ou de Simon tour à tour.


Le jeu de la chaîne de mimes

Cette variante du célèbre "passe-parole" ou "jeu de la rumeur" consiste à se mettre en cercle ou en file indienne pour mimer un mot choisi par le premier joueur. Le but est de ne pas parler jusqu'à ce que le message arrive au dernier joueur, qui donnera le mot à voix haute. Afin que le mime ne soit vu que par une personne à la fois, les joueurs ferment les yeux jusqu'à leur tour. Attention, le mime peut avoir été mal compris ! C'est ainsi que le dromadaire sera devenu un poney... Belles parties de rigolades en perspective de 5 à 99 ans !

Si vous avez l'immense chance d'avoir un groupe en nombre pair vous pouvez aussi faire deux équipes adverses dont le but est de se faire passer le message le plus vite possible.

Pour rendre le jeu plus facile, donnez en guise d'indice un thème pour le mot à trouver (exemple : "un métier" ; "un animal" ; "Halloween"...)


Les statues musicales

Je vous ai promis des jeux sans matériel, mais de nos jours quel animateur n'a pas son portable allumé et chargé lors d'un convoyage ? Lancez donc une playlist sympa et dansez ! Mais attention quand la musique s'arrête tout le monde doit se figer...
Ce jeu permet d'inclure les enfants qui ne voudraient pas jouer en leur demandant d'arbitrer.
 


Ni Oui, Ni Non !

Ce jeu très calme peut occuper les enfants dans tous les contextes : dans un train, à l'arrêt de bus... Le principe : on discute et surtout, surtout, on ne prononce pas les mots interdits OUI et NON. On peut aussi interdire "ouais" qui est franchement un peu trop proche de oui pour être honnête ! Ce jeu peut aussi durer indéfiniment ; il n'y a pas de fin de partie. Si on veut tout de même élire un champion, une suggestion : marquez les noms des enfants sur un papier et mettez une barre à côté à chaque mot interdit. L'enfant qui aura le moins de barre aura gagné.

En début de vacances (ou d'année scolaire en ALAE) ; c'est un bon moyen de mieux connaitre les enfants et de leur permettre de mieux se connaitre entre eux : "Tu as des frères et soeurs ?" "Tout à fait, j'ai un frère" "Il a quel âge ?" "Six ans !" "Ah donc c'est toi le plus grand !" "Oui" "PERDU :D"


Le jeu de la syllabe

Jouer avec les sons, dès qu'ils commencent un peu à maîtriser la notion de syllabe, de rime, de jeu de mots, amuse beaucoup les enfants. A partir de 6 ans vous pouvez donc leur proposer le jeu de la syllabe : vous - ou un enfant meneur de jeu - donne la première syllabe d'un mot et les autres doivent tenter de trouver quel est ce mot ! On peut donner des indices au cours du jeu si les enfants ont du mal.

Exemple sur un séjour équitation : "CA" "ravane ?" "non !" "ribou ?" "non plus" "bane ?" "toujours pas... Allez je vous aide, c'est en rapport avec le thème de la colo !" "CAVALIER !" "Ouaaaaais bravo :D"

Dans cette même veine de jeux sur les sons, vous pouvez proposer des charades ou des devinettes type "Monsieur et Madame truc ont un fils..." plus ou moins complexe selon l'âge de vos loulous.


Commentaires